CoincéJe veux bien être tolérante (si si, j'vous jure ^^), accepter les limites de tout un chacun (car on en a tous)... Ca m'arrive aussi, de dire (et d'écrire ^^) des conneries plus grosses que moi (oups huhu) mais traiter les femmes de PUTES, de SALOPES et j'en passe, uniquement parce-qu'elles s'habillent de façon SEXY (ou VULGAIRE, c'est selon -mais c'est leur droit), moi ça m'agace. On est à quelle époque rappellez-moi ? Vous êtes des jaloux, des frustrés. Des gros névrosés. Dans mon livre "Les Pétasses", c'est l'attitude que je dénonce. Les prétentieuses qui osent tout, qui se la racontent pour un oui ou un non, ne dérangent en aucun cas du moment qu'elles ne rabaissent pas les autres au passage, rejoignant les gens qui pensent trop et qui critiquent tout... Qui transforment tout, rejetant tout ce qui ne leur ressemble pas comme s'ils voulaient forcer le monde à être COMME EUX. Ils font de leur avis une vérité absolue et vont même jusqu'aux insultes et l'agressivité pour les (imposer) exprimer. Des casse-bonbons en puissance quoi. 

PROFILSur Youtube, ou encore Facebook (le rassemblement de névrosés qui se cachent derrière leur écran), on voit beaucoup de ces critiques où l'on passe le physique et la vie privée des gens au peigne fin. Et dire que ces demeurés sont les premiers à s'indigner des caricatures de Charlie Hebdo (entre autres) et à parler paradoxalement de liberté d'expression (la leur, uniquement)... Ca fait peur. Je suis pour la presse libre et cette liberté d'expression tant prônée. Même si je n'irais jamais aussi loin que ce journal victime de ce dramatique attentat le 7 janvier. Je suis Charlie. Mais les anonymes qui se croient malins avec leur déferlante de HAINE balancée à tout va avec 15 000 fautes d'orthographe à chaque post, ce n'est plus de la liberté d'expression ; c'est de la BETISE. Ca fait pitié. C'est exaspérant.

Exemples parmis tant d'autres: Sur Youtube, j'ai lu dans certains commentaires sur un des clips de la chanteuse Tal que, lorsqu'elle s'affiche avec un rouge à lèvres rouge, devient visiblement une "pute"... Il vous en faut vraiment peu pour basculer dans les préjugés et les critiques faciles !! Pas étonnant que le féminisme prend de l'ampleur. Vous ne diriez pas autant de conneries du haut de votre ignorance, le monde s'en porterait mieux. La provoc' pour se rendre un peu intéressant, c'est moyen hein. Vous êtes tous Charlie, c'est bien vrai, sauf qu'eux avaient une légitimité et vous, vous êtes des imbéciles. A contrario, Zaz qui reste SIMPLE, se prend des réflexions comme quoi elle serait sale et négligée !!! Il faudrait savoir...

Tenez, je vous conseille "Ces gens qui critiquent tout" d'Eric Maisel ; bien que je doute fort que vous ayez un jour ouvert le moindre livre... 

Livre d'Eric Maisel

Si on vous écoutait, vous les critique-tout qui s'offusquent si facilement, on devrait tous se ressembler. Rentrer dans des cases. On serait tous des Totally Spies : même visage, même corps, avec simplement des cheveux et des vêtements différents...

ts

Les coincés du bulbe, je vous laisse sagement rager et je reste profondément désolée de vous choquer, de choquer votre morale exacerbée avec cet article bien sûr. Ou pas... Ou comment être tolérant face à l'intolérance ?? Bonne question...

 

.. L A U R E ..